06 26 08 99 99contact[@]hatila.fr

Nettoyage écolo : conseils et astuces !

Nettoyage écolo : conseils et astuces !

Prouver que nettoyage et écologie peuvent aller ensemble est un de nos objectifs premiers.

Nettoyage écologique !

Pour faire suite à notre dossier : Hygiène & Ecologie, nous souhaitions vous préparer un petit récapitulatif des techniques d’hygiène possibles pour un nettoyage respectant notre planète.

I- Aérer, rien de plus indispensable. nettoyage écolo

Au bureau, à la maison, au sein d’un chantier, ou partout ailleurs, la première des choses à faire chaque jour est d’aérer.

Pourquoi ? La pollution intérieure étant importante, il est donc nécessaire de s’en débarrasser. Pour ce faire, choisissez des heures convenables : le matin très tôt, ou tard le soir, pour éviter une trop grande pollution externe. N’oubliez pas avant tout de couper le chauffage. 

Quel rapport avec l’écologie nous diriez-vous ? En hiver, ne pas aérer conduit à rester dans l’air humide de son habitat ou entreprise. Aérer permettra de moins consommer d’énergie car l’air humide consomme plus d’énergie que l’air sec.  nettoyage écolo

 II- Les produits qui allient hygiène et écologie !

Comme toutes nos grand-mères, avant nous, utiliser des produits lambda en produits ménagers peut nous sauver la vie et surtout nous aider à avancer vers un mode de vie qui rime avec écologie et environnement !

Pour se faire, voici une liste non exhaustive de ces produits miracles !

1) Le bicarbonate de soude et cristaux de soude

Leur utilité ? Leurs utilités sont assez larges. Le bicarbonate et les cristaux de soude peuvent vous aider face aux taches tenaces, pour vos canalisations, vos salles de bains, nettoyer le four ou le frigo, redonner une seconde vie à vos verreries ou encore pour les surfaces très sales. Les cristaux de soude peuvent également être utilisé lors de vos lessives.

Comment les utiliser ? En poudre ou en crème à récurer (mélangé à du savon et un peu d’eau) pour le bicarbonate de soude. Avec des gants et mélangé à de l’eau chaude pour les cristaux de soude, plus puissants que le bicarbonate.

 2) Le sel nettoyage écolo

Son utilité ? Éliminer les taches de gras, de rouille, de vin ou même d’humidité sur vos tissus (canapé, fauteuil). Le sel peut également nous servir dans l’entretien des miroirs et des vitres, des toilettes ou des baignoires car c’est un puissant anti-calcaire. De plus, il peut également s’avérer utile pour faire revivre votre fer à repasser, vos casseroles ou votre argenterie.

Comment l’utiliser ? Seul ou mélangé à du citron ou du savon de Marseille.

3) Le vinaigre blanc

Son utilité ? Puissant détartrant, le vinaigre blanc est un allié de taille pour l’hygiène et l’écologie. Mélangé à de l’eau, il peut détartrer cafetière et bouilloire, par exemple. Il peut également être utilisé pour le nettoyage de vos petits électroménagers, la verrerie, les fenêtres, les tâches incrustées (sur une moquette par exemple) ou encore sur toutes les surfaces de la cuisine, les robinets ou encore les planches à découper.

Comment l’utiliser ? Attention, le vinaigre blanc sent très fort donc soyez prêts ! Le plus souvent il doit être mélangé à de l’eau ou tout simplement humidifié via une éponge ou lavette.

4) Le citron

Son utilité ? Souvent utilisé contre les odeurs tenaces (dans les lave-vaisselle, les poubelles , les litières pour animaux ou encore dans les réfrigérateurs), le citron est également utilisé pour le nettoyage. Tout d’abord dans l’entretien de la maison : four, micro-ondes, vitres, planches à découper, espaces salle de bains ou encore les plans de travaille.

Le citron peut également intervenir dans l’habillement, dans ce cas, en l’utilisant seul, il permet d’enlever les taches sous les aisselles, blanchit vos vêtements grisés par le temps ou redonne vie à vos vêtements ou chaussures en cuir.

Comment l’utiliser ? Seul, trempé dans de l’eau ou mélangé au vinaigre blanc ou au sel.

5) Le savon noir

Son utilité ? Le savon noir existe sous deux formes différentes, liquide ou en pâte, tout aussi efficace l’une que l’autre. Comme ses associés ci-dessus, le savon noir peut être utile dans plusieurs cas. Il lave les sols et les carrelages (dilué dans de l’eau, comme un produit nettoyant pour sol classique), dégraisse la totalité de votre cuisine (du plan de travail jusqu’à l’électroménager), fait briller les vitres et les cuirs abîmés, il dégraisse les grilles de barbecues ou encore votre voiture, sans oublier le linge (éviter le linge clair).

Comment l’utiliser ? En pâte en laissant agir ou dilué dans de l’eau pour les tâches plus quotidiennes.

Evidemment, tous ses produits sont à conserver à l’abri de la chaleur, de l’humidité et des enfants ! De plus, aucun souci pour votre porte monnaie ! Ces produits s’achètent en grande quantité et sont très peu onéreux : un geste pour la planète et pour vos finances !

III- Les choses à éviter

Pollueurs de notre air intérieur, certains produits ou substances sont particulièrement dangereux à respirer et à évacuer dans nos canalisations. Cela engendre une forte pollution pour nous et également pour la planète.

De plus, avec une utilité qui reste encore à prouver, les nettoyants multi-usage, les désinfectants ou encore les nettoyants surpuissants type “Cilit Bang” peuvent brûler votre peau mais participent également à la destructions des océans et des mers, ainsi que la faune et la flore.

Sur le site « Bio à la une », nous avons pu dénicher la liste noire des composants toxiques à éviter :

–  Acide chlorhydrique : irritant pour la peau et le système respiratoire, corrosif..

– Alkyl ethoxylates et dérivés : irritant, toxique pour les organismes aquatiques.

– Acide sulfamique : irritant, corrosif, toxique pour les organismes aquatiques.

– Benzisothiazo-linone : irritant, allergisant, toxique pour les organismes aquatiques.

– Acide oxalique : irritant pour les yeux et la peau, corrosif, dégagement de gaz toxiques en cas de mélange

– Butoxyéthanol : irritant, cancérogène possible.

– Chlorure de benzalkonium : favorise l’apparition de micro-organismes résistants.

– Didécylméthyl-ammonium chloride : irritant, corrosif, favorise l’apparition de micro-organismes résistants.

– EDTA : faible biodégradabilité, risque de persistance de l’environnement.

– Éthanolamine : irritant pour la peau et les voies respiratoires, corrosif.

– Ethoxydiglycol (DEGEE) : irritant pour la peau et les voies respiratoires, corrosif.

– Peroxyde d’hydrogène : irritant, corrosif, dangereux en cas de mélange (acides, ammoniaque), comburant (qui permet la combustion).

– Lyral (ou hydroxyisohexyl 3 cyclohexene carboxaldehyde) : très allergisant.

– Hypochlorite de soude : irritant pour la peau et le système

– Hydroxyde de sodium : irritant, corrosif, menace potentielle pour la faune et la flore.

– Lodopropynylbutyl carbamate : allergisant, irritant, corrosif, très toxique pour les organismes aquatiques.

– Metaperiodate de sodium : irritant, corrosif, toxique pour les organismes aquatiques.

– Méthylchloroisothiazolinone : très allergisant, très toxique pour les organismes aquatiques, avec effets à long terme. nettoyage écolo

– Méthylisothiazolinone : très allergisant, très toxique pour les organismes aquatiques.

– Phénoxyétahnol : allergisant, irritant, effets reprotoxiques à forte dose chez l’animal.

Des solutions de substitutions peu onéreuses et surtout bonnes pour la planète, chez HATILA, on ne voit aucunes raisons de ne pas changer de mode de vie ! nettoyage écolo

L’équipe HATILA 👔💧🚗

Fermer le menu